Comment calmer votre chien qui aboie ?

  • by
chien qui aboie que faire

Votre meilleur ami à quatre pattes, vous l’aimez, mais ses aboiements excessifs vous rendent dingue ? Pas de panique ! Les aboiements sont le moyen d’expression de ces merveilleuses boules de poil et ils peuvent être difficiles à gérer. Toutefois, ces quelques petites astuces vous aideront à comprendre pourquoi votre chien ne cesse d’aboyer et ce que vous pouvez faire pour que cela diminue.

Japper, le moyen de communication

Avant d’essayer des stratégies pour réduire les jappements de votre chien, il faut déjà prendre conscience que ceux-ci ne sont pas vains et inutiles. En effet, les chiens aboient en guise d’expression d’un besoin ou d’une émotion. Le tout est donc d’abord de comprendre quelle est la cause de leurs jappements et aboiements afin de mieux répondre à leurs besoins. Il y a une variété de raisons pour lesquelles votre chien peut japper. Parmi elles, on retrouve :

  • La joie et l’excitation : vous avez passé un long moment à l’extérieur et vous rentrez enfin, votre chien va aboyer de joie en vous tournant autour simplement pour vous souhaiter la bienvenue.
  • La séparation : vous devez aller faire une course à l’extérieur et ne l’emmenez pas avec vous, votre chien manifestera son mécontentement par des jappements et aboiements de détresse.
  • Le stress ou la peur : vous recevez la visite d’un étranger et votre chien aboie sans cesse, c’est simplement la peur ou le stress devant l’inconnu qui le mettent dans tous ses états.
  • Obtenir de l’attention : votre boule de poil constate que vous êtes occupé à autre chose quand il souhaiterait votre attention, il n’hésitera pas à aboyer pour vous interpeller.

Ces éléments ne sont que quelques-unes des raisons pour lesquelles votre meilleur ami sur pattes peut japper incessamment. Quelle que soit la raison, le jappement ou l’aboiement du chien indique qu’il exprime un besoin, légitime ou pas, et la meilleure solution pour en venir à bout, c’est d’y répondre ou alors de trouver un moyen de canaliser et orienter son attention vers autre chose.

Quelques solutions aux aboiements

Répondez à tous ses besoins

Si votre chien aboie, il est certain qu’il essaie de communiquer avec vous. Il se peut qu’il ait des besoins que vous n’avez pas adressés. Alors, commencez par considérer quels pourraient être les besoins que vous avez négligés ou oubliés. Assurez-vous de lui avoir donné assez de nourriture et d’eau, d’avoir été le promener et répondu à ses besoins de dégourdissement. Certains chiens ne tolèrent pas le manque d’exercice. Faites-le marcher, achetez-lui une balle, divertissez-le selon ses besoins. Il faut savoir que votre chien a besoin de 3 à 5 heures d’activités physiques par jour, alors ne l’en privez pas.

Apprenez-lui autre chose

Pour empêcher votre chien de continuer à japper incessamment, vous pouvez lui apprendre à s’occuper d’autre chose. Trouvez-lui un jouet avec de la nourriture afin de l’occuper pendant que vous faites d’autres activités. Vous pouvez lui enseigner à rester couché sur le tapis pendant que vous mangez, ou encore à venir près de vous plutôt que d’aboyer lorsque des étrangers passent à l’extérieur. N’oubliez pas de renforcer ces bonnes habitudes en le récompensant par des gâteries dans les premiers temps de l’adoption du nouveau comportement. Il est certain qu’en enseignant à votre chien un comportement de remplacement, vous réduirez considérablement les épisodes d’aboiements non nécessaires.

L’ignorance intentionnelle

Cette stratégie consiste à ignorer volontairement votre toutou lorsqu’il se met à aboyer, afin de lui apprendre qu’il ne peut rien obtenir de cette façon. Cela nécessitera de la persévérance dans le début, car les aboiements pourraient s’intensifier devant votre attitude d’ignorance. Mais vous devrez vous rendre jusqu’au bout, parce qu’éventuellement, il s’arrêtera si vous lui démontrez que ce comportement ne permettra pas l’obtention de votre attention aussi facilement. En effet, votre chien continuera à aboyer tant qu’il réussira à obtenir votre attention suite à ce comportement. Il est donc important de lui démontrer que ce n’est pas là une façon efficace d’obtenir quoique ce soit de vous.

Ce qu’il ne faut pas faire

Lorsque vous essayez de diminuer les jappements de votre chien, il y a quelques pièges dans lesquels il ne faut pas tomber. Sachez déjà que votre toutou n’aboie pas pour rien. Il est impossible de dissocier les jappements des émotions du chien et il n’est pas conseillé de le faire. Le meilleur moyen d’en venir à bout est de décrypter quelles sont les émotions attachées aux jappements et de répondre à ses besoins. Il ne faut pas non plus punir de manière physique ou psychologique votre chien, puisque cela peut avoir des conséquences néfastes sur son comportement. L’aboiement et le jappement sont des comportements normaux et le moyen pour votre chien de s’exprimer. N’attendez pas que le problème devienne incontrôlable pour agir. Apprenez graduellement à votre chien à adopter des habitudes d’aboiement saines en renforçant les comportements positifs et corrigeant les aspects négatifs.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *